L'HISTOIRE D'UN SAVOIR-FAIRE & D'UNE PASSION MUSICALE

UN SAVOIR-FAIRE TRADITIONNEL

Dans la vallée de l’Arve,  le décolletage (usinage de pièce cylindrique) est né au XVIIIe siècle et s’est inscrit depuis dans une tradition transmise au fil des générations.

Dimitri a lui-même hérité de ce savoir-faire; son grand-père était horloger et son père à sa suite a créé une entreprise de décolletage. Et c’est grâce à son père que Dimitri a appris dès son plus jeune âge et au fur et à mesure des années, le métier de tourneur. Il a ensuite suivi une formation BTS en Conception Industrialisation microtechnique et une licence en Qualité des produits et des processus (QPP).

 

UNE PASSION MUSICALE

Dimitri a commencé la trompette à l’âge de 7 ans. Il est entré à 14 ans au conservatoire de Genève, dans la classe de Mario Alberti.

Il a suivi à  – Jazz in Marciac – les master class de Wynton Marsalis, Stéphane Belmondo, etc

Il fait aujourd’hui parti de 2 groupes de musique, un Big Band et un Quintet.

 

LA RENCONTRE DE 2 PASSIONS

Dimitri a allié ses deux passions en dessinant à 15 ans ses premières embouchures sur tour manuel.

Il s’est alors inscrit dans la continuité d’une histoire initiée par Vincent Bach il y a plus de 100 ans. En un siècle aucune avancée majeure, dans la conception d’embouchure, n’avait vu le jour à l’exception de celles dessinées par David Monette. Aujourd’hui l’Atelier Donat, avec l’aval des plus grands musiciens actuels, reprend ce flambeau et donne une nouvelle jeunesse à l’embouchure.

Dans l’atelier Donat, chaque pièce est réalisée avec la plus grande attention, sur une machine à commande numérique dernière génération. La réalisation de l’embouchure en une seule phase, sans perte du repère d’origine, permet une coaxialité parfaite pour une embouchure ultra précise.

TRAVAILLER AVEC DES VALEURS ...

 

LA QUALITÉ

Dimitri a “le toupet” de dire : “Je ne veux pas satisfaire les clients mais les enchanter. Cela sonne mieux ! Et c’est avant tout ce que je cherche…Que mes embouchures sonnent ! Et pour cela, je dois garantir un produit de grande qualité”.

Aujourd’hui les grands noms de la musique lui font confiance. En savoir plus.

LE PRIX

“Je ne veux pas que les embouchures DONAT soit un produit de niche, qui ne serait réservé qu’aux personnes les plus aisées. C’est pourquoi, je les propose à des prix hautement concurrentiels.

Cela fait aussi partie de mon éducation et de mes valeurs” Dimitri

UNE FABRICATION FRANÇAISE

Les embouchures DONAT sont un produit 100% français.

Elles sont toutes conçues et produites en Haute-Savoie. L’aurification et l’argenture sont réalisées dans  le Massif central par Dumas.

Les boîtes en carton sont fabriquées et pliées à la main dans l’Ain.

... ET DES PERSONNES

L’Atelier Donat ne serait rien sans toutes les personnes qui ont contribué à son évolution et à sa notoriété.

Frédéric Anthoine pour son immense soutien.

Ko de Rooij et ses brillantes idées qui nous ont permises une conception innovante et aboutie d’embouchures pour cornet, et pour sa collaboration quotidienne.

Franck Reynaert qui est mon plus fidèle conseiller, soutien et grand ami trompettiste.

Pascal mon grand ami qui a toujours un passe-partout pour entrer dans les coulisses.

Eric Truffaz à qui j’ai fait essayer mes premières embouchures. Il m’aura fallu pas moins de 3 années de travail sur son modèle avant  de l’entendre dire, “c’est parfait, c’est un travail de maître”. Un immense merci pour ses précieux conseils.

Nous remercions également toutes les personnes qui ont participé à cette belle aventure et plus particulièrement :

Takaya Kawashima, Philippe Rossi, Stephane Belmondo, Guillaume Corcoba, Marie & Christiane Séraphin, Guillaume Basta, Christophe LeLoil, Josh Landress, Jim Besson, Nicolas Pardo, mon père et mon oncle, David Bonvin, Justin Stanton, Russell Gunn, Thomas Inderbinen, Alain Duval, Raphael Marchand, Christian Martinez, David Mercier, Michel Piccamiglio, Philippe Deredec et tous les autres …

Thierry Guffon (graphisme),  Morgane Brasier (photo), Maiwenn Sourzac (communication), Ashley (site internet

``LE DECOLLETEUR QUI DONNE LE LA AUX MUSICIENS``

PETITE CHRONOLOGIE

 

Hier
1936
1960
1980
2000
2009
2015
2017
2019

Hier

Mettre tout son cœur et toute son âme dans son métier pour en faire un art, c’est ainsi que l’Atelier Donat définit l’artisanat. René Donat-Magnin, le fondateur de cet atelier a mené sa vie de cette façon.

1936

Né en 1918, il fonde son atelier en 1936 dans les Alpes Françaises où il y fabrique des pièces pour l’horlogerie Suisse.

1960

Daniel son fils viendra l’épauler et guidera plus tard l’entreprise vers l’aéronautique.

1980

Il transmettra ensuite son savoir-faire à son fils, Dimitri. Daniel étant tromboniste et sonneur, il a su communiquer sa passion de la musique à ses enfants.

2000

Dès l’adolescence Dimitri se crée des embouchures sur des tours manuels.

2009

Création des premières embouchures sur tour à commandes numériques.

2015

Tournage des embouchures sur le Biglia, la machine la plus adaptée pour réaliser les embouchures. Il aura d’abord rencontré des artistes comme Ibrahim Maalouf, Erik Truffaz, Ambrose Akinmusire ou Nicolas Pardo qui lui donneront les clé pour créer des modèles d’exception.

2017

Collaboration avec Ko de Rooij et bon nombre d’artistes hollandais pour la mise au point des embouchures de cornet.

2019

Nouvel atelier à Magland